Les réseaux 100% Loiret
Les réseaux haut débit et très haut débit au service des Loirétains
Nous contacter

LEXIQUE



DSP : Délégation de Service Public
La délégation de service public est un contrat par lequel une personne morale de droit public confie la gestion d’un service public dont elle a la responsabilité à un délégataire public ou privé. Le délégataire peut être chargé de construire des ouvrages ou d’acquérir des biens nécessaires au service.

FIBRE :
Une fibre optique est un fil de verre ou en plastique très fin qui a la propriété d’être un conducteur de la lumière et sert dans la transmission de données et de lumière. Elle offre un débit d’informations nettement supérieur à celui des câbles coaxiaux et peut servir de support à un réseau large bande par lequel transitent la télévision, la téléphonie, la visioconférence ou les données informatiques.

FTTH : Fiber to the home (littéralement en français : fibre optique jusqu’au domicile)
Un réseau FTTH est un moyen d’accès à internet à très haut débit dans lequel la fibre optique se termine au domicile de l'abonné. Il s'agit d'une solution dans laquelle la fibre est utilisée de bout en bout.

déploiement horizontal :
Le déploiement horizontal de la fibre optique est la construction du réseau à l’échelle d’un quartier, par exemple, supposant des opérations de génie civil et de tirage de câble empruntant des fourreaux dans le sous-sol des communes. Il procède au raccordement du central téléphonique jusqu’aux boitiers d’immeuble.

déploiement vertical :
Le déploiement vertical de la fibre optique est le raccordement du logement d’un futur usager au boitier d’entrée d’immeuble donnant accès au service fibre. Le fibrage de l’immeuble est composé de gaines et de branchement optique permettant le raccordement des domiciles via une colonne technique.
Le déploiement vertical est effectué par l’opérateur d’immeuble choisi lors de l’assemblée générale de la copropriété.
Le dernier tronçon de fibre optique est installé par l’opérateur commercial choisi par l’usager. Il est réalisé entre le point de branchement optique et la prise optique placée à l’intérieur du logement.
Dans le cas d’une installation pavillonnaire, le point de branchement optique est installé en extérieur, à proximité immédiate de l’habitat.

BOUCLE LOCALE :
On entend par boucle locale, l'installation qui relie le point de terminaison du réseau dans les locaux de l'abonné au répartiteur principal ou à toute autre installation équivalente d'un réseau de communications électroniques fixe ouvert au public. La boucle locale optique permet un accès à internet à très haut débit par la technologie de la fibre, soit de bout en bout (FTTH) ou en paires de cuivre (VDSL).

NRA : Nœud de raccordement d’abonnés.
Un NRA est un local technique de télécommunications souvent proche du central téléphonique qui dessert les lignes d'abonnés d'un périmètre géographique défini. Ces lignes téléphoniques sont gérées par différents fournisseurs d'accès à l'ADSL.

PRM : Point de raccordement mutualisé
Le point de raccordement mutualisé désigne d’une part l’armoire pré-équipée et d’autre part les installations, support de la dérivation de la boucle locale.

répartiteur :
Un répartiteur est un des deux éléments, avec le DSLAM, situé dans les NRA. Un répartiteur peut contenir de quelques centaines à plusieurs dizaines de milliers de lignes téléphoniques et permet de trier les lignes des abonnés pour les envoyer ensuite vers les DSLAM des fournisseurs d’accès à internet.

DSLAM : Digital Subscriber Line Multiplexer
Le DSLAM est un équipement situé sur le réseau de l’opérateur local qui a pour fonction d’acheminer et de transmettre les données en provenance ou à destination d’abonnés à l’ADSL par regroupement sur un seul support.

SR : Sous répartiteur
Un Sous-Répartiteur se présente sous la forme d'une armoire plus ou moins importante qui réunit les boitiers réunissant plusieurs lignes d’abonnés. Il existe en agglomération un sous répartiteur par quartier, mais il peut couvrir toute une commune, voire plusieurs petites communes à la campagne. Il est relié au répartiteur.

débit :
Le débit est la quantité de données qui transite sur un réseau pendant une durée déterminée.

ADSL :
L'ADSL est une technique de transmission numérique d’informations et de données sur la ligne téléphonique permettant une vitesse plus importante et des débits de plusieurs Mbit/s vers l'installation de l'utilisateur. La ligne reste disponible pour le service de téléphonie, pour transmettre et recevoir des données numériques de manière indépendante via un filtre ADSL branché à la prise

VDSL : Very high speed digital subscriber line
Le VDSL, un protocole de transmission qui amplifie les débits Internet sur les réseaux de paires de cuivre, améliorant les débits en réception et en émission sur les lignes téléphoniques. Conçu pour supporter des services Triple Play (avec des flux IPTV en haute définition), le VDSL2 est capable de fournir des débits symétriques de 100 mbit/s sur de courtes distantes.

dégroupage :
Le dégroupage de la boucle locale, appelé également accès dégroupé au réseau local, est la technique qui permet aux nouveaux opérateurs de télécommunication l’utilisation du réseau local de l’opérateur historique. Ce réseau repose sur une infrastructure constituée de fils de cuivre afin de desservir directement leurs abonnés. Le dégroupage permet aux opérateurs tiers d'accéder à cette boucle locale, soit en partie par le biais du dégroupage partiel, soit en totalité par le biais du dégroupage total.

En dégroupage partiel, l'utilisateur est toujours client de l'opérateur historique. Il continue à payer l'abonnement correspondant et bénéficie de tous les services associés à sa ligne (abonnement téléphonique). En dégroupage total, l'utilisateur n'est plus client et ne paie plus l'abonnement de l'opérateur historique. Sa ligne est directement reliée (au niveau du NRA) aux équipements (DSLAM) de l'opérateur tiers.